Clafouti aux cerises

Dessert rustique de saison, le clafouti aux cerises est souvent apprécié des enfants et des convives. Pourquoi ne pas en faire un met pour les coureurs, soucieux de leur performance mais également de leur ligne ?

La recette maison proposée ici vous permettra, en collation ou en dessert, d’augmenter votre apport glucidique tout en limitant l’apport en graisses.

Veillez toutefois à éviter ce clafouti à l’approche d’une compétition si vous avez un transit “capricieux” le jour J, car les cerises sont connues pour leurs propriétés légèrement laxatives.

Cette recette est idéale en période de récupération post-effort et peut être déclinée avec les fruits de saison (abricots, pommes, pruneaux…).

  

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 2 œufs
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 verre de farine complète
  • 1 cuillère à soupe de maïzena
  • ½ verre de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe de miel liquide
  • 1 verre ½ de lait écrémé
  • 500g de cerises

  

Préparation :

Préchauffez votre four à 200°c (Th.6).

Lavez, égouttez et équeutez les cerises, ôtez les noyaux, puis disposez les cerises dans un moule à manqué antiadhésif (Ø 22-24cm).

Battez les œufs avec le sucre, 1 sachet de sucre vanillé et le miel afin d’obtenir un mélange mousseux.

Jetez la farine et la maïzena en pluie et mélangez jusqu’à ce que la préparation soit bien lisse. Délayez avec le lait écrémé.

Versez la pâte obtenue sur les cerises, saupoudrez le clafouti de sucre vanillé et faites cuire au four 30 minutes environ.

Servez-le refroidi de préférence.

 Suggestion de menu : concombre sauce bulgare, émincé de dinde mariné au citron, riz au curry et courgettes persillées sautées, clafoutis aux cerises

 

Les cerises en ce début d’été constituent une véritable friandise. Ce sont les fruits rouges les plus riches en glucides (≈14,2g/100g soit l’équivalent de 3 sucres par poignée de 100g). L’apport en minéraux (potassium, magnésium…) confère aux cerises une propriété diurétique et leurs apports en fibres stimulent le fonctionnement intestinal. Leur source en vitamine C et leur richesse en composés phénoliques (anthocyanines, acides hydroxycinnamiques…) donnent également aux cerises des propriétés fortement antioxydantes ce qui est intéressant dans le cadre de la course à pieds afin de neutraliser les radicaux libres (néfastes pour l’organisme) générés part l’effort.

Partager avec votre entourage

Laisser un commentaire